Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Ciseaux... Vous avez dit ciseaux !

Publié le par Marie

Découverte sur le Web

Quelques ciseaux originaux que l'on peut se servir tous les jours.

Tous plus étonnant les uns que les autres !

Ciseaux Spatule

http://www.stuvia.com/blog/wp-content/uploads/2014/03/U7hXKoo.jpg

Coupent et servent en même temps!

Ciseaux Multifonctions

Ciseaux multifonctions

Ils offrent la possibilité d'être désassemblés pour être également utilisés comme des couteaux. Ils découpent, tranchent, émincent et grâce aux poignées de casser des noix, de décapsuler ou de dévisser un bouchon récalcitrant, mais aussi ouvre canette, il pèle, zeste, sert de tournevis...

Les ciseaux pour fines herbes!

Ciseaux de brodeuses

Cliquez pour fermer

Ces ciseaux conviennent tout particulièrement aux brodeuses. Les branches sont coudées. Une des lames est plane, large et arrondie, cela permet de couper les fils qui dépasse sans couper le tissu.

En vente sur le site Boutis.fr

Nous, Caédérophile, n'avons aucuns de ces ciseaux !

@ bientôt, Marie

Partager cet article

Repost 0

Anastasie et ses ciseaux !

Publié le par Marie

Connaissez-vous Anastasie ?...

Le symbole de la censure

La première et la plus célèbre des représentations de Madame Anastasie apparaît en 1870 sous le crayon du dessinateur André Gill. Et comme dans toute allégorie, aucun détail n’est innocent. Il en a fixé les traits et condensé les caractères principaux dans une caricature célèbre : Une vielle mégère grimaçante, au sourire sournois, aux ongles crochus semblables à des griffes de rapace, aux dents acérées, aux yeux exorbités par l’usure d’une lecture trop méticuleuse que compensent des lunettes épaisses, coiffée d’un bonnet de concierge qui voit tout pour pouvoir renseigner la police, et vêtue d’un tablier de domestique au service des puissants.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/2/26/Andr%C3%A9_Gill_-_Madame_Anastasie.jpg

Gravure d'André Gill (1840–1885) Journal "L'Eclipse" juillet 1874

La taille disproportionnée des ciseaux d’Anastasie en dit long sur la finesse des coupes qu’elle prétend faire dans les œuvres littéraires, la presse ou les spectacles, quels qu’ils soient.

Et cette chouette qu’elle porte sur l’épaule n’est pas là seulement pour la formule ironique "Anastasie, cette vieille chouette" Elle symbolise la nuit, les superstitions d'un âge reculé, et évidemment son caractère scrutateur : La censure surveille le pays, jour et nuit, avec une attention maniaque.

Ci-dessous "extrait" du site d'Albert Montagne sur Anastasie

Anastasie - mot issu du grec Anastasia signifiant Résurrection ! - est le nom plaisant donné à la censure dans le monde des lettres, du théâtre et des arts. Elle est peinte sous les traits d'une vieille fille, laide et revêche, armée d'une énorme paire de ciseaux utilisés à tort et à travers...

Anastasie ou l'allégorie de la censure !

La censure est la limitation arbitraire ou doctrinale de la liberté d'expression de chacun. Elle passe par l'examen du détenteur d'un pouvoir (étatique ou religieux) sur des livres, journaux, bulletins d'informations, pièces de théâtre et films, etc... Et ce, avant d'en permettre la diffusion au public...

Wikipédia

@ bientôt, Marie

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>